Le chemin de traverse

Après le bitume, le chemin de traverse...

09 mars 2005

Marine

Quand Marine s'étire, nonchalamment du reste,
Elle ne voit l'ennemi qui la soupçonne peut-être
D'être trop belle pour ça.

Et le client aspire, à grandes bouffées de rêve
Erotiques ? Du même style...
De ceux qui nous achèvent

Si ce n'est que le désir,
Offre-leurs une trêve,
Amarre le navire aux supplices des conquêtes

Quand Marine s'étire,
Son bar est une grève.
Elle, l'éclatante, la douce-amère...

Posté par C____ à 22:01 - Mots - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire